Tout déplier Tout replier

 
 

Italie - Naples et environs J16 à 20

 

 

J16 Italie - Pompéï

J17 Italie - Vésuve et Herculanum

J18 Italie - Ile d’Ischia

J19/20 Italie - Naples / France

Plus de Photos

 

 


 

 

 

► J16 ITALIE - POMPEI

 

Arrivée le matin au port maritime de Bari en Italie. Sortir du port puis prendre l’autoroute en direction de Naples (environ 2 heures de route).

En milieu de journée, arrivée à Pompéï et visite du site archéologique (11€ l’entrée).

 

Pompéï se dresse sur un plateau formé par une coulée de lave vésuvienne et, à ses origines, controlait la vallée de la rivière Sarno qui avritait un port actif. Les témoignages les plus anciens sont compris entre la fin du VII° siècle et le début du VI° siècle avant JC (réalisation de la première enceinte de murailles en tuf).

Au fil des siècles, Pompéï s’enrichit d’édifices privés et publics et s’embellie.

 

En 62 après JC un tremblement de terre violent secoue toute la région. La reconstruction commence immédiatement mais la restauration des édifices est lente. Lors de l’éruption soudaine du Vésuve en 79 après JC, la ville encore en chantier est recouverte de cendres.

Ce n’est qu’au XVIII° siècle que commence l’exploration jusqu’aux interventions plus récentes de fouilles, restauration et valorisation de la ville antique et de son patrimoine exceptionnel.

Aujourd’hui, sur 66 ha, 45 ont été fouillés.

 

La découverte du site permet de contempler les vestiges de la ville, ses sculptures, statues, peintures et mosaïques encore intacts. On y trouve des thermes, des temples, des édifices publics, des nécropoles, la boulangerie, la basilique, le forum, le théâtre, l’amphithéâtre ainsi que d’innomrables maisons à explorer.

 

 

En fin d’après-midi, installation dans l’un des camping à proximité du site de Pompéï.

 

 

 

► J17 ITALIE - VESUVE ET HERCULANUM

 

La matinée sera consacrée à la montée au volcan Vesuvio. Que ce soit en excursion guidée ou en voiture, la route monte presque jusqu’au sommet.

15 minutes de marche sur un sentier monte jusqu’au bord du cratère. Le cratère de 600 m. de diamètre et 200 m. de profondeur est impressionnant.

 

Si le ciel est dégagé, les efforts seront récompensés par le splendide panorama sur l’ensemble du golfe.

Le Vésuve, emblème de Naples et symbole de destruction et de fertilité, est vénéré par les habitants. L’histoire du volcan est ponctuée de longs sommeils et de brusques réveils. De nombreuses éruptions ont remodelé son allure.

Parmi les plus tragiques, on trouve celle de 79 après JC qui ensevelit Pompéï et Herculanum. Son dernier réveil date de 1944, depuis il semble s’être assoupi et le cratère a cessé de fumer.

 

 

 

 

 

L’après-midi sera consacré à la visite du site d’Herculanum, tout près de Naples (11€ l’entrée). Non loin du Vésuve, cette ancienne ville a été engloutie comme Pompéï, cette fois non par des cendres mais par des coulées de laves et de boues lors de l’éruption de 79.

La ville fut construite sur un plateau volcanique en surplomb de la mer et aux pieds du volcan. La ville subit un renouvellement profond de ses édifices entre -20 avant JC et +15 après JC. Le tremblement désastreux de 62 après JC causa de nombreux ravages.

 

La surface totale estimée de la ville est de 20 hectares, pour une population de 4000 habitants. Aujourd’hui seulement 4 hectares sont visibles en plein air, le reste étant encore enseveli sous l’actuelle ville.

Les fouilles ont commencé en 1738 en creusant des galeries. La dynamique de l’ensevelissement d’Herculanum, qui a été submergé par des flux pyroclastiques qui se sont solidifiés sur une hauteur moyenne d’environ 16 mètres, a déterminé un phénomène de conservation étonnant, offrant des pièces organiques et les étages supérieurs des édifices.

 

La partie en plein air accessible aux visiteurs se compose principallement de maisons, mais aussi de tavernes, boulangerie, thermes ainsi que diverses boutiques, jarres, peintures, mosaïques, poutres en bois et colonnes se trouvant sur le site et ont conservé un excellent état.

 

 

Après la visite de ce site, retour au même camping que la veille, près de Pompéï.

 

 

 

► J18 ITALIE - ILE D’ISCHIA

 

La journée pourra se passer sur une des îles à proximité de Naples (Capri, Ischia ou Procida).

La camping étant à côté de la gare de Pompéï, il est préférable de se rendre au port maritime de Naples en train. Le trajet dure 30 minutes et les départs sont fréquents (prix 5€ l’aller-retour).

Une fois à la gare, continuer à pied pendant environ 20 minutes à pied pour arriver jusqu’au départ des ferrys pour les îles. Les heures et les fréquences varient selon les îles.

 

Pour l’île d’Ischia, il y a de nombreuses compagnies (plus ou moins chères). La traversée dure 1h30 et coute dans les 40€ l’aller-retour.

Ischia, également appelée île Verte à cause de l’abondance de sa végétation est la plus grande île du golfe. Les bateaux accostent à Ischia Porto dans un brouhaha de voitures, scooters, klaxons et touristes.

 

Le centre de la ville s’étale du port jusqu’au chateau Hragonese, dans un mélange de ruelles, restaurants et boutiques où il est agréable de se promener.

Les lieux attirent de nomreux touristes venant principallement s’entasser sous les parasols sur l’étroite plage.

Au bout de la longue plage se trouve Ischia Ponto, le bout de terre qui mène au Castello Aragonese, perché sur les hauteurs et surveillant la ville.

 

L’île étant très grande, il n’est pas possible d’en faire le tour à pied. En revanche, un bus permet d’en faire le tour et de ce fait, d’accéder à St Angelo, petit village de pêcheurs aux maisons colorées, et aux thermes de Poséïdon (piscines naturelles à toutes températures).

 

 

Retour dans l’après-midi vers le port maritime de Naples et retour en train toujours au même camping de Pompéï.

 

 

 

► J19/20 ITALIE - NAPLES / FRANCE

 

Dernière journée de vacances, consacrée à la visite de la ville de Naples.

A la fois solaire et obscure, extravertie et secrète, Naples est la ville la plus vivante de la péninsule. Son site en fait très tôt un haut lieu du tourisme italien. Il faut savoir savourer les lieux, flâner, se laisser porter par les ruelles et découvrir les strates sur lesquelles s’est édifiée la ville, depuis les vestiges gréco-romains jusqu’aux constructions successives du moyen age à l’époque moderne

 

 

 

 

La visite de la ville pourra commencer par le quartier du Duomo, qui renferme sa cathédrale et son marché populaire de Porta Capuana.

Poursuivre vers la Via Tribunali, partagée entre vespas, piétons, marchands ambulants, diverses boutiques. Tous ces éléments forment une étonnante mozaïque de la Naples populaire.

De ce quartier, rejoindre Spaccanapoli, cette longue et étroiteu rue qui fend Naples des hauteurs de San Martino jusqu’à la gare. Nombreux palais et églises la bordent. Les boutiques, ateliers, places en fnt un des quartiers les plus animés de la ville.

Revenir ensuite vers le centre monumental. Chateaux, théâtres, plais et hôtels se concentrent dans cet espace réduit s’ouvrant sur la mer. Le Castel Nuevo se dresse fièrement avec ses tours imposantes, tandis que le Palazzo Reale semble monter la garde avec ses statues, ses dédales d’escaliers, d’appartements, de jardins, de terrasses et de cours intérieures.

De ce quartier, rejoindre le funiculaire pour monter vers le quartier résidentiel de Vomero. Perché au sommet de la colline, la cour devant le chateau offre une vue panoramique spectaculaire sur le golfe. De l’esplanade part la rue aux escaliers qui plongera le visiteur au coeur du quartier.

 

La visite de la ville et des vacances ne saurait s’achever sans une dégustation de la pizza napolitaine, préparée avec la mozzarela di buffala et l’huile d’olive. Populaire et noble à la fois, elle s’est façonnée un côté irresistible. Les pizzérias populaires présentes dans les ruelles sont probablement les meilleurs endroits pour la déguster.

 

 

En fin de journée, retourner une dernière nuit au camping et emprunter la route du retour le lendemain matin, ou alors reprendre directement la route en direction de la France : quelques 9h de routes sont nécessaires pour rejoindre la frontière française !

 

 

 

► PLUS DE PHOTOS

 

 

JPG - 172.4 ko
Pompéï

JPG - 195 ko
Pompéï

JPG - 202 ko
Pompéï

JPG - 137.6 ko
Pompéï

JPG - 150.6 ko
Pompéï

JPG - 184.4 ko
Pompéï

JPG - 77 ko
Volcan le Vesuve

JPG - 151.9 ko
Volcan le Vesuve

JPG - 333.5 ko
Volcan le Vesuve

JPG - 157.7 ko
Volcan le Vesuve

JPG - 212.2 ko
Herculanum

JPG - 212.4 ko
Herculanum

JPG - 377 ko
Herculanum

JPG - 123 ko
Herculanum

JPG - 205.6 ko
Herculanum

JPG - 179.3 ko
Herculanum

JPG - 136.8 ko
Bateau Ischia

JPG - 142.1 ko
Ischia Ponte

JPG - 122.7 ko
Ischia Ponte

JPG - 103.5 ko
Ischia Ponte

JPG - 139.3 ko
Naples Centre hsitorique

JPG - 86.7 ko
Naples Cathedrale San Gennaro

JPG - 156.1 ko
Naples Centre hsitorique

JPG - 154.7 ko
Naples Centre hsitorique

JPG - 91 ko
Naples Castel Nuovo

JPG - 256.2 ko
Naples Galerie Umberto Ier

JPG - 118.9 ko
Naples Palazzo Reale

JPG - 217.2 ko
Naples Palazzo Reale

JPG - 192.4 ko
Naples Coline du Comero

 
 
Publié le mercredi 3 novembre 2010
Mis à jour le dimanche 30 janvier 2011

 
 
 
Les autres articles de cette rubrique :
 
Publié le mercredi 3 novembre 2010
Mis à jour le dimanche 7 novembre 2010
 
Publié le mercredi 3 novembre 2010
Mis à jour le lundi 8 novembre 2010
 
Publié le mercredi 3 novembre 2010
Mis à jour le lundi 8 novembre 2010
 
Publié le mercredi 3 novembre 2010
Mis à jour le lundi 8 novembre 2010
 
Publié le mercredi 3 novembre 2010
Mis à jour le lundi 8 novembre 2010
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter