Tout déplier Tout replier

 
 

New York / J18 à 21

 

 

J18 New York

J19 New York

J20/21 New York - Retour en France

Plus de Photos

 

 


 

 

 

► J18 NEW YORK

 

De bon matin, attérissage à l’aéroport de New York. Ici aussi, la neige recouvre le paysage. De l’aéroport, possibilité de prendre le métro pour se diriger vers le centre de New York, Manhattan (attention, le weekend la fréquence des métro est bien moindre qu’en semaine).

C’est d’ailleurs danc ce quartier qu’un hébergement pourra être réservé pour les 2 nuits restantes.

 

 

New York... tout d’abord un peu d’histoire. La vie dans cette région ne commence pas avec l’arrivée des colons. L’histoire de la ville s’échelonne sur plusieurs siècles. Le site était déjà occupé par les populations amérindiennes dès 11’000 ans avant notre ère.

Ce n’est qu’en 1524 que le premier navigateur Florentin Giovanni de Verrazano entra dans la baie de New York, mais sans toutefois y débarquer.

Peu après, les premiers colons hollandais s’installèrent dans la région, et notamment à Manhattan, appelé alors New Amsterdam, et les premiers esclaves d’Afriques ne tardèrent pas à être importés.

En 1664, les anglais s’emparent de la ville, qui est rebaptisée New York, en l’honneur du duc York. L’anglais devient par la même occasion la langue officielle. La ville devient la troisième plus grande ville des colonies américaines. Cependant, la suprématie britannique est remise en cause, entrainant batailles et assauts.

Les conditions de vie des premiers colons étaient particulièrement difficiles, mais la population ne tarda pas à connaitre une forte croissance. De grands travaux sont entrepris, avec la construction de routes, écoles, quais, et fortifications pour défendre la ville des assauts indiens.

 

Le XIXème siècle se déroule entre rayonnement économique et crise violente (guerre de Sécession). La population s’accroit considérablement, notamment avec l’arrivée en masse d’immigrants, attirés par le dynamisme de la ville.

Entre 1820 et 1890, plus de 10 millions d’immigrants s’installèrent dans la ville, fuyant la crise économique et les persécutions qui avaient lieu en Europe. En 1835, New York devient la plus grande ville des Etats-Unis.

 

La ville affirma sa vocation commerciale grâce à son port, mais aussi sa position comme premier centre des affaires du pays. L’ouverture de la Bourse date de 1792.

Faute de place sur l’île de Manhattan, de nombreuses industries s’installèrent dans les quartiers alentours, entrainant une modernisation des transports en communs. Avec la multiplication des sièges sociaux et le manque de place à Manhattan, les gratte-ciels font leur émergence. La ville affermit sa position mondiale à partir du milieu du siècle.

Cependant, la ville n’échappe pas à la dépression économique des années 1930. La situation ne tarda pas à se détériorer, faisant apparaitre chômage et misère. La culture de la rue ainsi que les tensions raciales ne tardèrent pas à se développer.

En 1993, le World Trade Center fut victime d’une première attaque terroriste. Quelques années plus tard, le 11 septembre 2001, la ville assiste à l’effondrement de ses 2 tours jumelles du World Trade Center, percutées par deux avions de ligne aux mains de terroristes musulmans. Les pertes humaines sont considérables.

 

Aujourd’hui, la ville de New York est divisée en 5 quartiers : Manhattan, le Queens, Brooklyn, le Bronx et Staten Island. Elle constitue la plus grande ville des Etats-Unis et l’une des métropoles les plus importantes et les plus dynamiques du monde, démographiquement mais aussi en tant que centre décisionnel de premier plan et que capitale mondiale de la finance et de la Bourse.

New York compte plus de 8 millions d’habitants, dont 1,5 à Manhattan. Près de 40% des habitants sont nés à l’étranger.

 

 

 

Débuter la visite de Manhattan par le Central Park. D’une superficie de 340 hectares, soit 6% de la surface de Manhattan, Central Park a été le premier grand parc public a avoir été aménagé au coeur d’une ville américaine. Avec le développement de la ville la nécessité de la présence d’un parc, à l’image de Paris ou de Londres, se fait ressentir. Plusieurs voix s’élèvent pour réclamer la création d’un espace de verdure, qui permettrait "de divertir le peuple, l’éloigner de l’alcool, du jeu et des vices, pour l’éduquer aux bonnes moeurs et à l’ordre".

En 1857 le projet est ficelé et le terrain est choisis parmis des terres marécageuses. Les travaux durent 12 ans. Central Park devient, après son aménagement l’un des centres d’activités et de loisirs favori des new-yorkais.

 

Le parc est composé de plusieurs grands espaces de pelouses, de jardins, d’un zoo, d’un plan d’eau et de musées sur ses côtés. Il représente le plus grand espace de verdure de Manhattan.

Le parc abrite de nombreux animaux, dont les seuls visibles en cette période de l’année, sont les écureuils. Non sauvages et habitués aux humains, ces petits animaux sautent d’arbre en arbre à la recherche de nourriture, juste à côtés de nous, laissant dans la neige la trace de leurs petites pattes.

En bordure de ce parc, se trouve le Musée d’Histoire Naturelle. Très intéressant, il retrace les différentes étapes de la vie sur Terre.

 

 

Emprunter le métro pour s’avancer vers Times Square. Ce quartier animé rassemble hôtels, restaurants, magasins, spectacles,... De nombreuses personnes se promènent dans les rues.

Ce quartier, appelé ainsi en référence à l’ancien siège du New York Times, se situe au centre de Manhattan. Dès le début des années 1900, sous l’impulsion du maire, le quartier devient rapidement un centre culturel où se concentrent théâtres, hôtels, music halls et salles de spectacles.

Au milieu du siècle, le quartier est considéré comme dangeureux. Mais prostitution, délinquance et criminalité seront vite éradiqués grâce aux politiques dites de "tolérance zéro".

Aujourd’hui, les écrans géants et les néons ont pris place sur les façades des hauts immeubles. Cette partie de la ville reste animée, à toute heure de la journée comme de la nuit.

 

Retour à l’hôtel sur Manhattan.

 

 

 

► J19 NEW YORK

 

La journée sera consacrée à la visite de la Statue de la Liberté et de Elis island. Prendre le métro jsuqu’au sud de Manhattan, d’où partent les ferrys pour la Statue de la Liberté.

La statue se visite, mais au prix d’un contrôle approfondi de nos affaire (détecteurs pires que dans les aéroports...). Un escalier permet de monter jusqu’à la base de la statue.

 

Cette statue représente l’un des monuments les plus célèbres de la ville. Pour la petite histoire, la Statue de la Liberté a été offerte aux Etats-Unis, par les français en 1886, dans le but de commémorer le centenaire de l’indépendance américaine et en signe d’amitié entre les deux nations.

La statue est due au sculpteur français Bartholdi et à l’ingénieur Eiffel. Devenue le symbole du pays, elle possède plusieurs symboles représentant la liberté et l’émancipation, comme la couronne aux 7 pointes (représentant les 7 continents), la tablette (évoquant la loi et le droit), la torche enflammée (faisant référence à la lumière), les chaines brisées (symbolisant la liberté).

Elle est tournée ver l’est, autrement dit vers l’Europe, avec laquelle les Etats-Unis partagent un passé et des valeurs. D’une hauteur de 46 mètres, elle est posée sur son socle. Sa structure, en acier et en cuivre, pèse plus de 220 tonnes. C’est impressionnant à voir.

 

 

Reprendre ensuite le ferry vers Ellis Island, située juste à côté de l’île de la Statue de la Liberté.

A la base l’île occupait une superficie de 21’000 m². Elle a été par la suite agrandie artificiellement pour atteindre une superficie de 130’000 m² et permettre d’isoler les immigrants, avant de les accueillir dans la ville ou au contraire de les renvoyer chez eux.

L’île a été pendant longtemps l’entrée principale des immigrants. Les services d’immigration ont fonctionnés de 1892 à 1954. Durant ces années, plus de 12 millions d’immigrants ont, au total, transités par cette île. Mais à partir de 1924, des lois portant sur l’immigration appraissent, instaurant des quotas et marquant peu à peu le fin de l’immigration de masse.

Aujourd’hui les locaux se sont transformés en musée qui peut se visiter. L’hitoire de l’île et de ses immigrants est retracée, année après année.

La vue porte alors à la fois sur la Statue de la Liberté, et sur les buildings de Manhattan.

 

Une fois la visite terminée, reprendre le ferry pour revenir sur Manhattan et visiter le véritable quartier chinois Chinatown. Ce quartier, situé au sud de l’île de Manhattan est peuplée d’immigrants chinois. Il est à la fois une zone résidentielle et une zone commerciale. Les estimations de résidents tournent autour de 200’000.

Tout est écrit en chinois, des vrais maisons anciennes au style chinois, et évidemment une population chinoise majoritaire.

 

 

Retourner vers Tims Square pour profiter de l’animation de la fin de journée.

Retour à l’hôtel, pour la dernière nuit sur le sol américain.

 

 

 

► J20/21 NEW YORK - RETOUR EN FRANCE

 

Le matin, direction vers l’Empire State Building et monter à son sommet (dans la journée il peut y avoir beaucoup de monde et une longue attente pour y monter). De là haut, la vue est superbe sur toute la ville. Ce bâtiment fait partit des immeubles les plus visités de New York, de part son histoire mais aussi de sa position centrale sur Manhattan.

Inauguré en 1931, il mesure 381 mètres et compte 102 étages. Depuis l’attentat de 2001 sur les tours jumelles, l’Empire State Building est devenue l’immeuble le plus haut de New York. Du haut de la plateforme panoramique, le visiteur profite du paysage, qui porte loin et permet de contempler toute la ville.

 

 

Repartir ensuite vers le sud de Manhattan. Passage par Wall Street, la rue principale qui traverse le quartier des affaires. Au XVIIème siècle, la rue formait la limite entre la ville et les terres indiennes. Un mur marquait cette séparation, d’où son nom actuel.

Un peu plus tard, les tradeurs et spéculateurs se rassemblent dans cette rue. En 1792, ils formalisèrent leur union avec l’accord de Buttonwood, qui marque la naissance officielle de la Bourse de Wall Street.

 

 

La rue débouche sur la rive est de Manhattan, à Sea Port. Cette zone touristique et historique de la ville parait bien déserte un matin d’hiver... Durant les périodes animées, on y trouve un marché de poissons, des galeries commerçantes avec boutiques, restaurants et bars.

De grands bateaux et des voiliers sont arimés au quai. De là, la vue sur le pont de Brooklyn, qui enjambe l’Est River, ainsi que son quartier, est magnifique.

 

 

 

Poursuivre vers l’emplacement des anciennes tours jumelles, détruites par l’attentat de 2001. Aujourd’hui, ce site s’appelle le Ground Zero. Depuis quelques années, des travaux sont entrepris afin de reconstruire sur cet emplacement une nouvelle tour, haute de 541 mètres : la Freedom Tower. Sa hauteur fait référence à l’année d’indépendance des Etats-Unis (année 1776 et 1776 pieds).

Celle-ci devrait être encore plus haute que les tours jumelles et est destinée à combler le vide laissé par les deux tours. Les travaux devraient durer jusqu’en 2013.

 

En poursuivant on arrive sur la rive ouest de Manhattan, le long de la Hudson River, au niveau du Battery Park. Le nom de cette rivière a été donné par la navigateur Hudson au XVIIème siècle, alors qu’il cherchait dans la baie de New York un passage vers l’Asie.

Lors des périodes de grand froids d’hiver, de gros blocs de glace peuvent défiler dans l’eau, portés par les courants.

 

 

Dernier passage par le City Hall, avant de partir en direction de l’aéroport, via le métro ou les navettes.

Le voyage arrive à son terme. Il ne reste plus qu’à embarquer dans l’avion qui ramène le visiteur à domicile (environ 7h30 de vol pour rentrer en France).

 

 

 

► PLUS DE PHOTOS

 

 

JPG - 146.7 ko
Empire State Building

JPG - 156.3 ko
Manhattan

JPG - 172.3 ko
Saint Patricks Cathedral

JPG - 214.1 ko
Herald Square

JPG - 192.4 ko
Central Park

JPG - 219.2 ko
Central Park

JPG - 127.7 ko
Central Park

JPG - 236.9 ko
Central Park

JPG - 130.4 ko
Central Park

JPG - 161.2 ko
Times Square

JPG - 162.4 ko
Times Square

JPG - 126.6 ko
Times Square

JPG - 106.7 ko
Brooklyn Bridge

JPG - 209.8 ko
Statue of Liberty

JPG - 100.9 ko
Statue of Liberty

JPG - 198.5 ko
Statue of Liberty

JPG - 33.7 ko
Ellis Island

JPG - 160.6 ko
Ellis Island

JPG - 174.9 ko
Ellis Island

JPG - 61.6 ko
Ellis Island

JPG - 178.2 ko
New York Chinatown

JPG - 135 ko
Empire State Building

JPG - 145.5 ko
Empire State Building

JPG - 181.5 ko
Empire State Building

JPG - 146.9 ko
Empire State Building

JPG - 124.4 ko
Manhattan

JPG - 198 ko
Wall Street

JPG - 133.3 ko
Manhattan

JPG - 189.4 ko
New York, Hudson River

JPG - 172.7 ko
Battery Park

JPG - 152.3 ko
New York, Hudson River

JPG - 134.4 ko
New York, City Hall

 
 
Publié le jeudi 28 avril 2011
Mis à jour le mercredi 4 mai 2011

 
 
 
Les autres articles de cette rubrique :
 
Publié le jeudi 28 avril 2011
Mis à jour le mardi 3 mai 2011
 
Publié le jeudi 28 avril 2011
Mis à jour le mardi 3 mai 2011
 
Publié le jeudi 28 avril 2011
Mis à jour le mardi 3 mai 2011
 
Publié le jeudi 28 avril 2011
Mis à jour le mercredi 4 mai 2011
 
Publié le jeudi 28 avril 2011
Mis à jour le mercredi 4 mai 2011
 
Publié le jeudi 28 avril 2011
Mis à jour le mercredi 4 mai 2011
 
Publié le jeudi 28 avril 2011
Mis à jour le mercredi 4 mai 2011
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter