» La Nouvelle Calédonie en quelques mots » Le Lagon, la Faune et la Flore » La Faune des Récifs Coralliens
 
Tout déplier Tout replier

 
 

La Faune des Récifs Coralliens

 

Le Corail

Les Poissons et Requins

Les Serpents Marins

 


 

La faune marine est d’une extrême richesse L’essentiel du paysage sous-marin se compose de coraux. Le récif entoure la Nouvelle Calédonie constituant un lagon rarement plus profond que 40 mètres.

Il faut préciser que lors de vos randonnées palmées, vous rencontrerez à quelques cm de vous la plupart de la faune marine présentée ci-dessous. Que ce soit à l’Ilot Canard (Nouméa), à l’Ilot Ténia (Boulouparis), dans le Grand Nord ou encore à la Baie d’Oro (Ile des Pins), s’éloigner de quelques mètres du bord suffit pour se retrouver au milieu de tous ces coraux et poissons de toutes formes et toutes couleurs.

Palmes, masques et tubas sont des accessoires indispensables pour découvrir le milieu sous-marin. N’oubliez pas de les prendre dans vos valises… Un vrai régal !

 

 

LE CORAIL

 

La Nouvelle Calédonie est entourée par la Grande Barrière de Corail, il s’agit d’un récif corallien. Cependant, il est interrompu à certains endroits, c’est ce que l’on appelle les passes.

Le corail appelé polype marin, est un animal vivant dans son squelette calcaire, qu’il construit lentement. Les formes peuvent êtres très variées. Généralement les coraux grandissent seulement de 1 centimètre par an. Pour se développer le corail a impérativement besoin d’une eau claire, supérieure à 18°C.

Les formes sont très variées, on peut trouver des coraux en boule, solitaires ou branchu, des durs ou des mous. Une autre particularité est les coraux fluorescents, que l’on peut contempler à l’aquarium de Nouméa. Les pigments contenus dans la chair réagissent en émettant une gamme de couleurs fluorescentes.

 

 

 

LES POISSONS ET REQUINS

 

Les poissons sont abondants dans les eaux du lagon. Ils se concentrent principalement autour des patates de corail. On recense plus de 1000 espèces.

Les requins, tazars traversent les passes du récif corallien, aidés par les courants des marées, pour venir dans le lagon, puis repartir vers l’océan.

 

Les rencontres avec les requins se multiplient. Les pêcheurs pensent qu’ils s’introduisent dans le lagon suite à la rareté des poissons du grand large. Cependant, les chercheurs estiment qu’il n’y a non pas plus de requins dans le lagon, mais plus de présence humaine, donc plus de risque pour une rencontre.

De temps en temps des accidents surviennent, mais il reste rare qu’un requin attaque un simple nageur. La dernière attaque en date, est une jeune femme attaquée par un grand requin à quelques dizaines de mètres des plages de Lifou.

Il est plus fréquent de le voir s’en prendre à des surfeurs (pris pour des tortues ou des phoques) ou à des pêcheurs ayant à proximité des poissons blessés. Même si les drames restent exceptionnels, il faut tout de même rappeler que le risque zéro en mer n’existe pas.

 

 

 

 

 

 

Bien sûr cette liste n’est pas exhaustive. On retrouve bien d’autres poissons dont les crustacés (crabes, langoustes, crevettes). La vache marine (dugong) est un mammifère menacé, d’où la nécessité de sa classification en tant qu’espèce protégée. On peut en trouver dans des baies abritées, broutant les herbiers.

Les coquillages sont largement répandus sur le littoral calédonien. Parmi les plus célèbres, on trouve des porcelaines et des cônes (attention ils sont venimeux et certains sont mortels).

 

 

LES SERPENTS MARINS

 

Les serpents marins se comptent au nombre d’une douzaine d’espèces. On les aperçoit à la surface de l’eau, lorsqu’ils remontent pour respirer.

Un des serpents bien connu des calédoniens est le tricot rayé. Sa morsure est mortelle pour l’homme (venin bien plus fort que celui des cobras).

Il vit sur terre mais chasse des petits poissons, en apnée dans le lagon, en fouinant entre les coraux. Ils mordent leur proie en leur injectant le venin mortel. Très craintifs, les accidents avec ces serpents sont rares.

 

 

 
 
Publié le jeudi 27 décembre 2007

 
 
 
Les autres articles de cette rubrique :
 
Publié le jeudi 27 décembre 2007
 
Publié le jeudi 27 décembre 2007
 
Publié le vendredi 28 décembre 2007
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter