Tout déplier Tout replier

 
 

La Faune Terrestre

 

 

 

 

Le Cagou

Ce petit oiseau est un rescapé de l’ancien continent auquel appartenait la Nouvelle Calédonie. Son cri est semblable à un aboiement. Gros comme une perdrix avec de longues pattes corail, il porte une huppe sur la tête qui se hérisse lorsqu’il a peur ou lorsqu’il est en colère.

ILe Cagou se nourrit d’escargots, d’insectes et de vers. Son espérance de vie peut atteindre 30 ans, cependant, ne sachant pas voler, il constitue une proie facile (pour les chiens). De plus, son mode de reproduction (un œuf à la fois) a failli causer sa disparition.

Il est l’emblème de la Nouvelle Calédonie, et constitue une espèce protégée.

 

 

La Roussette

Cette chauve-souris, rousse ou noire, dort le jour dans des grottes ou des troncs d’arbres creux. En l’absence de feuilles, elle s’enroule dans ses ailes pour se protéger de la lumière. Les roussettes se serrent les unes contre les autres pour dormir, formant de véritables grappes.

Elle chasse la nuit et se nourrit de fruits ou de fleurs.La roussette repère les obstacles par les ultrasons qu’elle émet.

Elle est très appréciée par les broussards pour sa chair au fort goût de gibier.

 

 

Le Notou

Il s’agit du plus gros pigeon arboricole recensé. On peut entendre son roucoulement dans les forêts humides.

Très chassés et appréciés pour leur chair, les notous font aujourd’hui partie des espèces protégées.

 

 

Le Cerf Russa

Introduits au siècle dernier, les cerfs proviennent de Java et se sont multipliés causant des dommages à la végétation. Les parties de chasse de cerf sont très prisées, et entraînent la vente de poitrines de cerf, de saucisses, de tripes, de steaks, et de saucissons.

Les males pèsent dans les 110 kg tandis que les femelles ne font qu’environ 55 kg. Les cerfs présentent un pelage brun épais aux poils durs et plats et aux bois atteignant les 1 mètre.

 

 

Les Perruches

La Perruche d’Ouvéa est superbe avec la queue et les ailes bleues, la crête rouge et la huppe verte. C’est une espèce menacée qui peut encore se trouver dans la grande forêt du Nord d’Ouvéa. Elle fait l’objet d’une campagne de sensibilisation et de protection.

On distingue également les Perruches Calopsittes, avec son plumage gris, sa tête jaune et ses pommettes rouge, les Perruches Soleil aux couleurs très vives, et les Perruches Inséparables à face rose, au plumage vert avec la tête rose et jaune.

 

 

Les Moustiques

Ils sont en quantité insignifiante à Nouméa. En revanche, dans les endroits retirés, ils deviennent agressifs dès la tombée de la nuit. Pour éviter les risques de dengue, maladie transmise par les moustiques, la protection est indispensable, surtout entre février et mars, lorsque ces insectes sont les plus virulents.

 

 

Les Crabes

Le crabe des cocotiers présente une carapace bleue et marron, et est victime de la gastronomie. Il vit dans les cocoteraies des îles, il raffole de la pulpe des noix de coco.

Le crabe violoniste est appelé ainsi à cause de l’énorme pince du mâle, qui lui sert à se livrer bataille devant une femelle, dans le but de s’accoupler. Ces crabes vivent souvent dans les mangroves ou sur les plages, se partageant des parcelles de quelques centimètres.

 

 

Les Vers de Bancoul

Ce sont des larves qui vivent dans la forêt, se nourrissant de bois mous. Ils font partis de la tradition et se mangent crus ou cuits. Ils sont blancs, assez gros et plein de pattes.

 
 
Publié le jeudi 27 décembre 2007

 
 
 
Les autres articles de cette rubrique :
 
Publié le jeudi 27 décembre 2007
 
Publié le jeudi 27 décembre 2007
 
Publié le vendredi 28 décembre 2007
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter