» Escapade en Islande » Proposition circuit 17 jours » Krafla - Husavik - Jokulsa (nord) J4 à 5
 
Tout déplier Tout replier

 
 

Krafla - Husavik - Jokulsa (nord) J4 à 5

 

 

J4 Krafla / Husavik

J5 Husavik / Jokulsa / Egilsstadir

Voir les Photos

 


 

 

►J4 MYVATN / HUSAVIK

 

Le matin, suivre la route 1 en direction de l’est qui passe devant les bains, monte à un petit col (d’où la vue porte sur le lac et la ville), puis redescend de l’autre côté de la colline. Peu après (à 6 km de Reykjalid) sur la droite, un parking permet d’accéder au site géothermique de Namafjall.

Le site peut être parcouru en une demi-heure en suivant les traces. La montagne est colorée par des teintes allant du jaune au vert en passant par le rouge.

Un peu partout se trouvent des mares de boues bouillonnantes d’une couleur argenté et d’une consistance lourde. A d’autres endroits ce sont les fumées et vapeurs qui s’échappent de petits cônes et apportent de fortes odeurs de souffres, odeur caractériqtique des sites géothermiques. Toute cela dans une ambiance inquiétante.

 

 

Poursuivre ensuite la route et tourner sur la gauche en direction du volcan Krafla . Il s’agit d’une des zones volcaniques les plus jeunes d’Islande. La route passe au milieu des installations d’une centrale électrique. 2 sites sont interressants à voir.

 

Le premier parking sur la gauche permet d’emprunter un sentier facile menant au site de Leirhnjukur. Fumerolles, odeur de souffre, bouillonnements et lac à l’eau verte sont présents. Le sentier monte au sommet, puis passe entre des blocs de lave. La vue s’étend loin sur les alentours.

 

Le second parking, un peu plus loin sur la droite, conduit au lac Viti. Situé au pied du Krafla, un cratère rempli d’un beau lac turquoise s’offre aux visiteurs. Un sentier permet d’en faire le tour et de découvrir, par derrière, un autre lac plus petit, quelques marres bouillonnantes et encore une forte odeur de souffre.

 

 

Début d’après-midi, reprendre la route en sens inverse et repasser par Reykjalid. Suivre la direction de Husavik.

1h est nécessaire pour joindre ces 2 villes. La route menant à Husavik est très belle, passant entre de grandes étendues, des rivières, puis apparaissent les montagnes avec quelques névés qui plongent directement dans la baie.

L’activité économique de la vallée est essentiellement tournée vers la pêche et le traitement du poisson.

 

Le coeur de la ville comprend une très belle église verte et blanche, qinsi qu’un charmand petit port, d’où partent les excursions pour voir les baleines.

Des départs sont prévus régulièrment tout au long de la journée. 2 compagnies sont présentes et proposent des tours de différentes longueurs. On trouve North Sailing et Gentle Giant Whalewatching. Lors de ces sorties en mer, les baleines étant en très grand nombre dans la baie, il est très rare de ne pas en appercevoir.

 

 

La visite du musée de la baleine est très intéressant (entrée à 900 ISK). Le musée présente toutes les caractéristiques des cétacés (baleines, dauphins, orques).

 

 

Nuit à Husavik.

 

 

 

► J5 HUSAVIK / JOKULSA / EGILSSTADIR

 

Départ pour le parc national de Jokulsa. La sortie de la ville d’Husavik donne une belle vue d’ensemble sur la baie et les montagnes plongeant dans la mer.

La route suit ensuite la côte. Sur les falaises de nombreux oiseaux ainsi que des macareux peuvent être vus.

 

 

Au bout d’une heure de trajet, une route part sur la droite en direction d’Asbyrgi. Le principal centre d’intérêt est le ravin du fer à cheval, où de hautes falaises forment un arc.

A l’abri de ces murailles se trouve une véritable oasis ou poussent bouleaux et saules. Un lac entre les falaises fait le bonheur de la faune.

A partir du parking, un sentier permet de faire une petite boucle (une demi-heure) en passant par différents points de vues, au fond du ravin.

 

 

Ensuite, en milieu de journée, demi-tour sur la route principale et suivre la route 864 en direction de Dettifoss. La route goudronnée laisse place à une piste large et en bon état.

Environ 30 km plus loin, prendre à droite direction Hafragilsfoss. Du parking, la vue est splendide sur la rivière qui a creusé son lit entre les roches, formant de hautes falaises. Au mlieu une grosse chute d’eau s’écoule. Ce point de vue permet d’avoir une vue d’ensemble.

 

Revenir sur la piste principale et peu après, prendre encore à droite, cette fois direction Dettifoss et Selfoss. Le parking constitue le point de départ d’une ballade d’une bonne heure.

La première cascade, Dettifoss est visible juste après le départ du sentier. La seconde cascade, Selfoss se trouve en amont. Un sentier balisé permet d’y accéder.

 

Située dans un paysage lunaire, Dettifoss est la chute la plus puissante d’Euope (en terme de débit). Elle se jette sur près de 50 m. de haut et 100 m. de large. Un rideau gris dévale avec fracas, faisant remonter des vagues de vapeur. Le sentier permet d’approcher le haut de la chute de très près, ce qui la rend encore plus impressionnante.

Le sentier longe le bord de la rivière pour aller jusqu’à Selfoss, une autre chute d’eau, moins impressionnante mais tout aussi belle à voir. L’eau tombe tels des rideaux sur une très grande longueur.

 

 

Après ces petites ballades, retour sur la piste principale, qui rejoint plus loin la route 1 (qui mène à Egilssladir). Les paysages qui se succèdent sont alors très variés allant des déserts plats de sable noir aux steppes verdoyantes et en terminant par une profonde vallée ou se jettent une multitude de cascades.

 

 

Arrivée à Egilsstadir en fin d’après-midi et nuit dans un hébergement en bord du lac.

 

 

 

► VOIR LES PHOTOS

 

 

JPG - 431.4 ko
Namafjall

JPG - 450 ko
Namafjall

JPG - 338.3 ko
Namafjall

JPG - 368.1 ko
Krafla Leirhnjukur

JPG - 534.6 ko
Krafla Leirhnjukur

JPG - 372.4 ko
Krafla Leirhnjukur

JPG - 147 ko
Krafla Leirhnjukur

JPG - 131.3 ko
Krafla Viti

JPG - 455 ko
Krafla Viti

JPG - 460.4 ko
Krafla Viti

JPG - 418.4 ko
Eglise Husavik

JPG - 377.9 ko
Port Husavik

JPG - 549.2 ko
Baleines Husavik

JPG - 422 ko
Husavik

JPG - 494 ko
Husavik maison en tourbe

JPG - 462.3 ko
Husavik sèche-poisson

JPG - 447.2 ko
Cap de Tjornes

JPG - 427.7 ko
Macareux Tjornes

JPG - 425.1 ko
Cap de Tjornes

JPG - 354.8 ko
Cap de Tjornes

JPG - 114.8 ko
Ravin d’Asbyrgi

JPG - 136.9 ko
Parc du Jokulsa

JPG - 471.7 ko
Plaine de Hafragilsfoss

JPG - 390.5 ko
Chutes de Hafragilsfoss

JPG - 461.9 ko
Chutes de Detifoss

JPG - 370.3 ko
Chutes de Detifoss

JPG - 377.9 ko
Chutes de Detifoss

JPG - 107 ko
Chutes de Selfoss

JPG - 60.6 ko
Chutes de Selfoss

JPG - 417.3 ko
Route vers Egilstadir

 
 
Publié le mardi 22 septembre 2009

 
 
 
Les autres articles de cette rubrique :
 
Publié le jeudi 3 septembre 2009
Mis à jour le jeudi 30 décembre 2010
 
Publié le mardi 22 septembre 2009
 
Publié le vendredi 25 septembre 2009
 
Publié le vendredi 25 septembre 2009
 
Publié le samedi 26 septembre 2009
 
Publié le lundi 28 septembre 2009
Mis à jour le mercredi 29 décembre 2010
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter